Quelle stratégie de certification qualité pour les organismes de formation ?

Quelle stratégie de certification qualité pour les organismes de formation ?

Le COVID-19 a bouleversé les plannings, les priorités et les pratiques des organismes de formation.

Pour ceux qui n’avaient pas encore d’audit programmé, le chantier de préparation est passé au second plan, derrière l’urgence à assurer la continuité pédagogique des formations en cours.

L’échéance a été reportée d’un an, alors, à la sortie du confinement, quelle stratégie adopter pour la certification Qualiopi ?

1 – Se faire certifier au plus tôt

Si vous étiez prêt avant le confinement, ou si vous avez pu mettre à profit cette période pour finaliser votre démarche qualité, alors l’option de se faire certifier au plus tôt est certainement la meilleure pour vous.

Le report de l’échéance permettra d’éviter le goulet d’étranglement qui était annoncé pour fin 2020, et vous ferez partie de la première vague de certifiés, ce qui constituera un avantage concurrentiel pendant quelques mois.

La durée de validité va être étendue à 4 ans au lieu de 3, pour toutes les certifications obtenues en 2019 et 2020 (l’annonce de cette nouvelle disposition devrait intervenir dans les prochains jours) Vous bénéficierez donc d’une année supplémentaire avant le renouvellement de votre certification.

Et puis, une fois votre certification en poche, vous serez prêt à vous lancer sur de nouveaux axes de développement.

2 -Se faire certifier début 2021

Si vous n’êtes pas encore tout à fait prêt pour la certification et que vous n’avez pas encore programmé l’audit initial, alors c’est sans la meilleure solution pour vous.

Le COVID-19 a chamboulé tous vos projets, votre priorité est certainement la reprise d’activité en sortie de confinement. Le report d’échéance vous laisse un petit plus de temps pour préparer votre certification. Et puis, votre organisation pendant le confinement vous a peut-être donné des idées de réorganisation. Alors c’est le moment de revoir vos process, et de mixer digitalisation et qualité dans un même projet, la digitalisation étant un moyen de répondre à une dizaine d’indicateur du RNQ, selon la nature de vos actions.

En améliorant vos méthodes, en augmentant l’efficience de vos formations, et en offrant à vos apprenant une meilleure expérience utilisateur, cette stratégie vous permettra de transformer l’obligation de certification en opportunité de monter en gamme.

3 – Se faire certifier fin 2021

C’est l’option qui vous laisse le plus de temps pour revoir vos process, mettre en place une démarche qualité, et même procéder à des ajustements.

Cela vous laisse aussi le temps, le cas échéant, de choisir une plateforme d’apprentissage et d’y transposer vos formations pour inclure le digital dans vos modes opératoires.

Ainsi, vous aurez non seulement des process établis à présenter lors de votre audit, mais également des résultats concrets obtenus par la mise en place de votre démarche qualité sur plusieurs mois.

Attention toutefois aux risques que comportent cette stratégie. D’une part, le risque de goulet d’étranglement fin 2021 existe. Il faudra attendre la fin du premier semestre 2021 pour faire le bilan des organismes certifiés et de ceux restant à auditer avant le 31 décembre, mais certains ont déjà fait part de leur souhait de se faire auditer fin 2021. D’autre part, vous ferez peut-être pâle figure fin 2021 avec votre logo Datadock quand vos concurrents arboreront celui de Qualiopi depuis plusieurs mois.

L’accompagnement Mix’n’Learn

Quelle que soit la stratégie que vous choisirez, Mix’n’Learn vous accompagne dans la mise en place de votre démarche qualité et dans la préparation à votre certification qualiopi : audit blanc, préconisations, plan d’actions, suivi des actions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *